Un savoir-faire d’exception depuis plus de 125 ans.


 

 

LES ATELIERS

Gardiens d’un savoir-faire exceptionnel, les ateliers de la maison Lanvin s’engagent avec passion chaque saison au service d’un prêt-à-porter haut de gamme. Au cœur de Paris, modélistes, drapiers et mécaniciens donnent vie aux idées du studio de création.

Si l’inspiration germe dans l’esprit créatif du directeur artistique, l’élaboration d’une collection se fait en parfaite complicité entre le studio et les ateliers.

Du premier croquis à l’essayage final, les mains d’or des ateliers perpétuent les valeurs d’excellence de la maison Lanvin.

 

Les croquis

Une fois les silhouettes de la nouvelle collection dessinées et sélectionnées, les croquis sont présentés par le directeur artistique aux modélistes chargées de leur donner vie. Après quelques explications sur les volumes et les inspirations, commence un travail de décryptage qui demande autant de créativité que d’imagination.

La toile

Les modélistes travaillent par moulage directement sur buste mannequin. Comme des artistes, elles façonnent et perfectionnent leur toile avec une maîtrise technique extraordinaire. Ébauche du vêtement final, la toile est la mise en volume du croquis dans un tissu uni, dont la précision sera mise à l’épreuve lors des essayages.

Les essayages

Les essayages des toiles ont lieu au studio en présence du directeur artistique. Portées par un mannequin, elles vont être scrutées dans les moindres détails pour ajuster les volumes et le tombé. Descendre une couture, reprendre une emmanchure ou donner plus d’aisance, les toiles sont ensuite retravaillées avec assiduité jusqu’à atteindre la perfection.

Le patronnage

Chaque modéliste travaille en duo avec une patronnière chargée de transformer la toile définitive de chaque modèle en un patron indiquant toutes les caractéristiques du vêtement. Aidée d’un logiciel informatique, la patronnière obtient une version papier extrêmement précise du patron qu’elle transmettra à la coupe.

La draperie

Au sein de l’atelier, les drapiers sont les responsables des étoffes. Originaires de France et d’Italie, ces tissus d’exception sont commandés en amont par le studio chez les fabricants les plus renommés. À chaque modèle de la collection correspond un ou plusieurs tissus dans lesquels le patronage sera coupé.

La coupe

Sur la table de coupe, toutes les pièces du patronage sont positionnées avec minutie sur le tissu. Cette étape demande une grande dextérité car il faut pouvoir anticiper les réactions de la matière à la coupe et, dans le cas d’un imprimé, assurer une unité dans les raccords.

L'assemblage

Dernière étape avant l’essayage final, le montage d’un modèle demande un savoir-faire d’une exceptionnelle précision. Pendant les collections, près de 80 modèles sont assemblés en moins de trois semaines par des mécaniciens experts dans leur domaine, avant de fouler le podium sous le feu des projecteurs.

BLEU LANVIN

Bleu azur, bleu ciel, bleu lavande, bleu outremer ou bleu indigo, le bleu est omniprésent chez lanvin depuis les débuts de la maison.

Grande admiratrice d’art et collectionneuse invétérée, Jeanne Lanvin vit une véritable passion de la couleur. Elle ouvrira ainsi sa propre usine de teinture dédiée à l’expérimentation chromatique, dès 1923. Dès lors, la couleur bleue devient l’un des symboles de la Maison et reste encore aujourd’hui très présente dans les collections, les accessoires et l’univers Lanvin.